Accueil 9Actualités 9Burnout : les antidépresseurs sont-ils automatiques ?

Depuis la COVID, la France est devenue championne du monde des antidépresseurs avec 14 % de la population qui en consomme. Longtemps présentés comme « les pilules du bonheur », ces médicaments, inhibiteur de la recapture de sérotonine, sont loin d’être la panacée et ne réussissent pas à tous les patients.

2 récentes études ont relancé le débat : l’une questionnant le mécanisme biologique de la maladie, et l’autre s’attaquant à l’efficacité des médicaments.

La première, publiée en juillet dans Molecular Psychiatry(1), remet en cause le rôle central d’un déficit en sérotonine dans l’origine du burnout.

C’est en effet une affection multifactorielle, dans lequel les causes neurobiologiques sont mêlés avec des facteurs contextuels ou sociologiques dont il faut tenir compte. Prescrire un antidépresseur chez quelqu’un en burnout professionnel qui reste exposé à du harcèlement sur son lieu de travail, n’a aucun sens si on ne règle pas la source.

Chez 85 % des personnes, les antidépresseurs seraient à peine plus efficaces qu’un placebo, en cas d’affection d’intensité légère ou modérée.

 

En revanche leur efficacité ne fait aucun doute dans les formes sévères de dépression, selon la deuxième étude, publiée sur le site du British Medical Journal.

Zen

Dans les formes peu sévères, on expose les patients aux effets indésirables des médicaments. Dans les troubles les plus légers, la psychothérapie associée à l’activité physique et aux modifications alimentaires (diététiques ou compléments) est recommandée comme traitement de première intention.

 

 

Pour mieux gérer vos différents états de stress, faites confiance à des compléments alimentaires fabriqués selon les plus hauts standard de qualité, avec des plantes sélectionnées avec soin garantissant une concentrations optimale en substance active. Vérifiez aussi les excipients, l’absence de conservateur, ou de nanoparticules, et des gélules végétales …

Yunova® Pharma vous propose Gababiotic®, Combinaison de quatre souches microbiotiques (Bifidobacterium infantis, Bifidobacterium longum, Lactobacillus casei, Lactobacillus helveticus) et de vitamines du groupe B. Nous vous proposons en complément, la Rhodiole (3% Rosavine) et le Safran bio (2% Safranal), concentrés en actifs dans Nutrineural Zen et  Nutrineural® Night, concentré en actifs de Trytophane, Mélatonine, Passiflore et Mélisse et vitamine B6.

(1) The serotonin theory of depression: a systematic umbrella review of the evidence, Joanna Moncrieff1,2, Ruth E. Cooper3, Tom Stockmann4, Simone Amendola5, Michael P. Hengartner6 and Mark A. Horowitz1,2

(2) Response to acute monotherapy for major depressive disorder in randomized, placebo controlled trials submitted to the US Food and Drug Administration: individual participant data analysis BMJ 2022; 378 doi: https://doi.org/10.1136/bmj-2021-067606 (Published 02 August 2022)Cite this as: BMJ 2022;378:e067606

Conseil

Nutrineural® Night

Tryptophane, Mélatonine, mélisse et passiflore et  vitamines et minéraux du groupe B*.Découvrir

Nutrineural® Zen

Complément alimentaire à base d’extrait de plantes (rhodiola et safran Bio), de magnésium et vitamine B6.Découvrir

Gababiotic®

Microbiotiques 10 Milliards 4 souches microbiotiques dosées à 10 milliards par gélules et vitamines du groupe B*Découvrir